La Tanière.

La Tanière.

"Espace, frontière de l’infinie, voici les voyages du vaisseau spatial Enterprise. Sa mission de cinq ans : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d’autres civilisations et au mépris du danger avancer vers l’inconnu… "

Star Trek

Into Darkness.

 1367516226_18215.jpg

Première sortie : 12 Juin 2013

Sortie Dvd : 16 Octobre 2013

Réalisateur : J.J. Abrams

Scénaristes : Roberto Orci/ Alex Kurtzman/ Damon Lindelof

D’après l’œuvre de : Gene Roddenberry

~Casting~

Chris Pine [James T. Kirk]

Zachary Quinto [Spock]

Benedict Cumberbatch [John Harrison/Khan]

Zoe Saldana [Nyota Uhura]

Alice Eve [Dr –laissez-moi rire-Carol Marcus]

Karl Urban [Dr Leonard ‘Bones’ McCoy]

John Cho [Hikaru Sulu]

Anton Yelchin [Pavel Chekov]

Simon Pegg [Montgomery ‘Scotty’ Scott]

 

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

 

Bande Annonce.

 

 

 

 

Décryptage.

 

*immense sourire, yeux qui pétillent de plaisir et mains qui tremblent d’impatience de clavarder* N’y allons pas par quatre chemins. Enormissime ! C’était le film que je voulais absolument voir (enfin l’un d’eux). En grande partie à cause de Benedict Cumberbatch (je venais de découvrir la magnifique série ‘Sherlock’) et de J.J Abrams. A l’époque –on dirait que ça fait des siècles- je n’avais pas encore vu l’épisode précèdent (celui de 2009) avec le même panel d’acteurs, sachez que l’avoir vu ou non, n’influe pas sur la compréhension d’Into Darkness. Néanmoins, après le visionnage en salle obscure, mon cœur a bondi d’exaltation quand j’ai appris que je pourrais découvrir un autre chef d’œuvre Galactique. On embarque sur l’Enterprise, on se fait happé par la distorsion, on ne bouge plus de son fauteuil, confortablement installer un bol de pop-corn et M&M’s sur les genoux, jusqu’à ce que la colère de Spock ne vous décolle de votre rêve plein d’étoiles et de supernovas. On se retrouve séduit par la bouche de Khan, son aura étrange et envoûtante, vous fera prier qu’il ne soit pas réellement le méchant de l’histoire. Vous vous offenserez de la bassesse de certains. Vous serez éblouis par le visage de marbre de Spock, atterrez par le côté volage/dragueur de Kirk. Vous haïrez la blondasse qui s’incruste sur l’Enterprise. Vous serez attendri par Bones, ses phrases à doubles sens et surtout vous serez déçu par la démission de Scotty ainsi que de son étrange compagnon, ressemblant étrangement à un Ewok. Vous verserez des larmes et découvrirez que derrière ce visage lissé, polissé et retenu se cache un cœur tendre et prompte à se laisser dominer par la colère de perdre un être cher, arracher par un sombre personnage. Vous vivrez ce film a cent à l’heure et vous en sortirez le souffle court avec une seule idée en tête : ENCORE.

 

Point Positif.

Je vais tenter de faire court.

 

  • Le duo gagnant Kirk/Spock, ils se chamaillent, s’affrontent, se défient et s’adorent à chaque minute qui passe. Comme un tango, rythmé, endiablé avec de temps en temps une troisième personne qui s’incruste comme un triangle amoureux où le couples Spock/Kirk s’en sort encore plus fort.
  • Dès les premières minutes, la scène nous embarque directement dans l’action, nous kidnappe, le ton est donné. Pas de temps morts. Pas de quartier. Les personnages et les caractères placés, comme une piqure de rappel discrète. Le tempérament plein de dualité entre feu/glace de Nyota Uhura. Le calme et tempéré Sulu, la hardiesse et le courage de Kirk, l’adoration des règles et de la connaissance de Spock. La gentillesse et l’amitié de Bones et le très étrange et charismatique Khan.
  • La magnifique scène quand l’Enterprise chute, attiré par la gravité terrestre. Les pauvres êtres à l’intérieure doivent s’adapter rapidement, rajouter la difficulté qu’il faut traverser le vaisseau pour atteindre le moteur de distorsion. C’est ce que doivent affronter le capitaine Kirk et Scotty pour arrêter leur descente infernale.
  • Les Klingons !! LES KLINGONS BORDEL !!!! Ils sont absolument sublimes. D’après ce que j’ai pu lire sur Allociné, ils leurs ont offert un ravalement de façade c’est m.a.g.n.i.f.i.q.u.e. *Avec l’accent de Christina sur M6*Moi qui ai une connaissance assez restreinte de cette univers complexe et infini, on remarque leurs ports altiers, l’arrogance d’un peuple fort et le nombre impressionnant de piercings le long de l’arête nasale.
  • Deux histoires en une seule. Avec l’Amiral Marcus qui souhaite déclencher une guerre avec les Klungons et Khan qui veux récupérer son équipage caché dans des missiles, au passage tant qu’à faire, détruire les habitants de la terre et en particulier les membres de Starfleets.
  • Le magnifique bruit qu’a fait la cheville du Dr Carol Marcus. Je suis méchante ? Non, mais, vous avez entendu ce bruit ? Et le cri qui va après…
  • Les petits bruits présents dans le vaisseau. Discret mais toujours présent.
  • Les yeux sublimement bleus de Chris Pine ainsi que ceux envoutant de Benedict Cumberbatch.
  • La petite scène de ménage entre Spock et Nyota. Le côté humain du demi-vulcain qui ressort à ce moment-là est étonnant. Le petit plus, la bande son en fond, japonisante.
  • Les effets spéciaux sont impressionnants. Magnifiquement incroyable. On ne les remarque pas, ils nous explosent pas à la figure, ils se coulent discrètement dans l’image et nous offrent un panel de couleurs chatoyantes.
  • La voix profondément rauque de Khan –d’ailleurs regarder-le en Vostfr, ça doit être démentielle- ! Mon dieu, j’en ai des palpitations dans ma cage thoracique, les poils qui s’hérissent et un long frisson parcourt mon dos. Qu’est-ce que ça doit donner quand il susurre votre prénom au creux de votre oreille.

 

Point négatif

-parce qu’il en faut au moins un, sinon, c’est de la mauvaise foi-

 

  • Le Dr Carole Marcus. Sincèrement, elle ne sert absolument à rien. Premièrement, elle s’incruste sous un faux nom. On ne s’invite pas sur l’Enterprise, on y est convié ! Deuxièmement, elle est censé être experte en armement avancé, cette gourde a faillis faire exploser une bombe alors que Bones l’assistait, nom de nom ! Je précise que pour la désamorcer, elle a arraché comme un bourrin un circuit, au petit bonheur la chance ! Troisièmement, elle s’impose en héroïne lorsque son père menace l’Enterprise. Genre : « Si tu dois détruire l’Enterprise, il faudra le faire avec moi à l’intérieur. » Mais putain de merde, elle est blonde ! Elle n’a pas pensé une minute à la téléportation, c’est censé être une scientifique, merde ! Et donc évidemment, ça ne fonctionne pas, d’autant plus qu’elle n’a pas un pète d’influence sur son paternel ! Donc, je reviens à ce que je disais plus haut, elle ne sert à rien la blondasse. *croise les bras, et défis des yeux, les lecteurs près à réfuter ses arguments* Si vous voulez vous battre, je vais chercher ma batte de baseball !! Par contre, si vous êtes membres de l’association « Je suis blonde et intelligente, merci ! », le bureau des réclamations s’appelle Zaza, section forum ! Elle est blonde, elle vous comprendra aisément !

 

Conclusion.

Parce que toutes les bonnes choses ont une fin.

 

*se frotte les mains, alors, que dans mes oreilles résonne l’affrontement entre Kirk et les Klungons* Je suis tombée amoureuse de l’univers Star Trek, de ce que J.J Abrams nous a offert. Tellement orbital, sensationnel, extraterrestre, sublime, attirant qu’on s’en brulerait les ailes… Je n’ai pas assez de mot pour vous décrire ma ferveur à l’encontre de ce bijou. La scène la plus touchante, qui m’a tiré un sanglot, fut sans commune mesure lors du déclin de Kirk, séparé par une vitre de Spock, il lui offre ses dernières paroles et son amitié. Un shipping incroyable. Mon âme en était toute émoustillée.

Si vous n’avez pas vu le film de 2009, regardez-le ! C’est un ordre de votre capitaine ! C’est la naissance de l’Enterprise, les conflits, les amitiés naissantes, les rivalités, la romance étrange, complexe entre Spock et Uhura. Je fais dans la groupie, mais, je suis vraiment amoureuse ~

Les étoiles, la galaxie infinie, un vaisseau mythique, un équipage extraordinaire, des ennemis intéressants et impromptus. Achetez mes ami(e)s, et souhaitez qu’un 3ème volet fasse son apparition bien plus rapidement qu’Into Darkness, avec la qualité toujours au rendez-vous.

https://static.blog4ever.com/2013/10/755204/artfichier_755204_3026296_20131107150214.jpg TenshinNeko,

il a le sang vert et des oreilles pointues. tumblr_lhtf4861zQ1qguqnvo1_500.jpg

 


Que Dire ma loutre...Je n'ai toujours pas vu ce film... S.A.C.R.I.L.E.G.E

Du coup j'ai rien à en dire, oui je sais c'est mal, oui je le regarderais un jour ou l'autre. Mais pour le moment tu me connais je suis encore sur les series et sur les sorties cinéma du moment. Je lookerais quand l'envie me prendra, peut être quand Sheldon me le demanderas.

 

https://static.blog4ever.com/2013/10/755204/artfichier_755204_2975862_201311042425777.jpg

 

 

 

 

Hotaru



08/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres